L’énergie du future, comment ménager la planète

La technologie d’aujourd’hui est très avancée. Ceci nous donne, comme humains plusieurs avantages. Par contre, il y a des difficultés associées à toute technologie. Ils ont tous besoin d’énergie pour être utiles. Les énergies que nous avons trouvées à ce jour sont très utiles, mais semble pouvoir s’épuiser et en plus, remette dans notre système des émissions polluantes; le CO2 et le NO2. Nous devons donc à ce point reconsidérer l’énergie que nous utilisons, et rétablir le dommage crée. 

Aujourd’hui, nous utilisons plusieurs types d’énergie, par exemple l’énergie nucléaire, l’hydroélectricité et le groupe de combustibles fossiles. L’énergie nucléaire est une énergie à haute densité, qui veut dire qu’elle peut produire beaucoup d’énergie en utilisant une petite espace. Elle a une utilité estimer à environ 25 000 ans, elle est relativement propre, économiques et atteints 17% de l’énergie nécessaire au monde. Cette énergie produit la moitié des émissions des combustibles fossiles. Chaque énergie semble avoir ses catastrophes et  conséquences humaines. Avec une collecte de donnée de trente ans, il y a certaines catastrophes  liées à l’énergie nucléaire. Ces conséquences sont sévères, mais sont souvent aussi causées par un désastre naturel, qui ne peuvent qu’avec grande difficulté être prédites. Après la construction du réacteur, l’énergie nucléaire a besoin de très peu de main d’oeuvre. L’hydroélectricité est une énergie à basse densité. Elle est renouvelable et émet très peu de CO2 après la création. Aujourd’hui, cette énergie n’est utilisée que pour 3,4% de l’énergie mondiale. L’hydroélectricité est liée à plusieurs incidences causant un grand nombre de décès, sans avoir une grande nécessité de force humaine. L’hydroélectricité est en recherche constante, récemment il y a eu nouvelle de l’Australie des capteurs de vagues.

23AUSSIE-master675

Les combustibles fossiles sont une énergie à haute densité, par contre même avec la meilleure technologie il ne reste qu’environ cent ans d’utilité à cette forme d’énergie. Les combustibles fossiles sont de grand polluant et ne sont pas très économiques. Cette forme d’énergie est liée  à plusieurs incidences, et plusieurs morts, elle a besoin de beaucoup de force humaine et requiert beaucoup d’énergie pour en produire.

L’énergie solaire et l’énergie du vent sont couramment les énergies les plus en développement. Le vent est une énergie à base densité, une fois crée ne produit aucune émission, mais requiert des vents constants a 25 Km/h. Cette énergie ne requiert qu’une force humaine minime, le terrain sous une ferme d’énergie de vent peut continuer à être utilisé pour l’agriculture et cette énergie ne porte presque aucun problème de décès humain.  L’énergie solaire est une énergie à base densité, ne coute rien après la construction, ne crée aucune émission, est renouvelable, mais n’est pas utile la nuit à moins d’avoir un endroit ou stocker l’énergie. Ce problème pourrait être résolu par certaines initiatives, notamment chez TESLA. Cette technologie existe, mais est très dispendieuse. L’énergie solaire a encore beaucoup de possibilités, l’énergie solaire qui touche la terre en une minute  peut satisfaire à l’énergie du monde durant un an. Cette technologie ne requiert aucun cout humain après la création.

7176191571b9897d823e3f4707f0ad41
L’espace requit pour produire l’énergie nécessaire pour le monde, l’Union Européenne, le Danemark.

L’énergie galactique est une énergie que nous n’allons pas voir encore pour plusieurs années, nous sommes encore au début de nos avancements énergétique. Les niveaux énergétiques sont l’énergie solaire qui atteint la terre, l’énergie produite par le soleil lui-même, l’énergie produite par d’autres étoiles, et finalement l’énergie extra galactique. Nous ne sommes même pas arrivés sur cette échelle, aujourd’hui nous sommes considérés au niveau zéro. Le but idéal serait de nous rendre au dernier niveau, l’énergie contenue dans cette matière est impensable. Nous savons que l’énergie des étoiles n’est que 4% de l’énergie de l’univers et nous ne consommons même pas une fraction de cette énergie aujourd’hui.

L’énergie nucléaire est la meilleure forme d’énergie que nous avons aujourd’hui. Elle prend le moins d’espace et rejette le moins de pollution, elle est économique, mais est la plus productive et est lié aux plus petits nombres de décès à date. Cette énergie devrait donc être utilisée en attendant que nous puissions utiliser les énergies solaires d’une manière à nous suffire. Il y a récemment des bonnes nouvelles dans ce domaine. Un avion solaire, Solar Impulse, a pu faire le trajet du Japon en Hawaii au complet, un trajet de 8000 KM sans arrêt, durant sont vol au tour du monde! Une limite jamais penser possible au paravent. Il y a aussi d’autres façons de minimiser les effets de pollution des énergies combustibles fossiles, tels les flex fuel celles, mais même cette réduction ne peut pas être comparé à l’énergie nucléaire en efficacité. Les énergies possibles sont moins polluantes et au niveau galactique sont beaucoup plus efficace que les autres énergies de plus ces énergies ne coutent rien en argent ou en force humaine après la création. Pour créer ces formes d’énergie, nous avons besoin de ceux qui existent aujourd’hui. Les types galactiques ont encore besoin de plusieurs années de recherches.

energies

Pour être le plus efficace et le moins polluant possible, il est important d’éventuellement utiliser l’énergie galactique. En attendant ceci, nous pouvons utiliser la place déjà , les villes, les toits, les murs et même les rues pour produire l’énergie solaire. Nous devrions aussi utiliser le moins possible les automobiles utilisant les combustibles fossiles, créer des villes pour pouvoir marcher partout et créer des maisons pour utiliser le moins d’énergie possible. Il y a aussi une possibilité d’utiliser l’électron comme source d’énergie. Pour éviter l’automobile nous pouvons créé des programmes tels que le programme Zip Car. Le programme Zip Car est une idée de partage d’automobile, les véhicules sont placés dans des stationnements urbains, une personne paie pour les utiliser soit par heures ou par jour. Il y a plusieurs avantages, l’utilisateur choisit le véhicule de ses besoins, et ne doit pas penser au maintien de l’automobile. En sept ans ce programme a 100 milles membres, 3000 automobiles, les conducteurs ne conduisent en moyenne 500 milles au lieu de 12 000 milles et de plus il est très facile à utiliser, en 30 secondes on peut avoir notre véhicule et être partie.  La création des villes est une opportunité parfaite à éliminer le plus d’émission possible. Tout le monde devrait avoir ce dont ils ont besoin près de chez eux. Ceci donne que plus de personnes marche et en plus si le transport est nécessaire une ville dense pourrait avoir un système public électrique. De plus chaque maison devrait être construite pour créer le moins d’émission possible. Si les maisons sont créées avec des fenêtres réflectives elles peuvent être construites pour se réchauffer et laisser la chaleur s’échapper elle même. Ceci sauve de l’argent et sauve le monde. Nous avons déjà les technologies pour utiliser des électrons comme énergie, mais nous devons nous trouver une façon de retenir et stocker ces électrons. Cette énergie pourrait donc être créée et utilisée n’importe où n’importe quand. Il y a même des possibilités de pouvoir déplacer et donc partager cette énergie.

Avec toutes ces nouvelles énergies sans pollution nous devrions donc essayer d’éliminer ce que nous avons déjà créé. Dans la vidéo “We can recycle plastic” Mike Biddle explique comment il est possible de recycler le plastique et comment cette expérience est comme une mine. Les plaques de titan semblent aussi être utiles pour décomposer les molécules de nitrate d’oxygène, qui sont de grand polluant.

Comme humain, nous avons plusieurs problèmes qui ne sont pas résolus puisqu’ils deviennent “normale”, mais il reste des problèmes. Pour le problème d’énergie et de pollution, nous devons continuer à poursuivre notre but d’énergie sans émission. Nous devons repenser ce dont nous avons réellement besoin, nous n’avons pas besoin de réduire tout ce que nous avons, nous avons tout simplement besoin de repenser ce dont nous avons besoin. Ce processus n’est pas simple et ne ce passeras pas en quelques ans, il y a plusieurs étapes, mais nous pouvons commencer en réduisant la pollution crée et éventuellement complètement éliminer toutes les émissions en énergie tout en augmentant la quantité d’énergie possible. Nous aurons ensuite un nouveau problème; comment allons-nous dépenser toute cette énergie?

Références

http://www.ted.com/talks/robin_chase_on_zipcar_and_her_next_big_idea.html

http://www.ted.com/talks/john_hardy_my_green_school_dream.html

http://www.ted.com/talks/alex_steffen.html

http://www.ted.com/talks/justin_hall_tipping_freeing_energy_from_the_grid.html

http://bigthink.com/ideas/38681

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306261999000690

http://www.darvill.clara.net/altenerg/solar.htm

http://www.darvill.clara.net/altenerg/wind.htm

http://bigthink.com/ideas/41122?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+bigthink%2Fmain+%28Big+Think+Main%29&utm_content=Google+International

http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=next-generation-flex-fuel-cells-ready&print=true

What is your story? What should I do next? Any thoughts? Let me know here:

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s